Press Releases

Blogs

Comment le niveau d’endettement moyen des Canadiens touche-t-il vos clients?

Le récent Pouls du marché : rapport sur les tendances trimestrielles du marché du crédit d’Equifax Canada donne un aperçu de l’augmentation de la dépendance des consommateurs aux dépenses par carte de crédit et à l’endettement. La hausse des dépenses mensuelles moyennes par carte de crédit des consommateurs a bondi de 17,5 % au premier trimestre de 2022 par rapport à 2021. Cette hausse des dépenses à crédit s’explique par la demande comprimée et l’augmentation des déplacements à la suite de l’assouplissement des restrictions liées à la COVID. Ces deux facteurs, combinés à l’inflation, ont entraîné l’une des plus importantes augmentations des dépenses par carte de crédit. 

Examinons les niveaux d’endettement moyens des Canadiens par groupes d’âge et discutons de l’augmentation des dépenses à crédit et de la croissance de la dette à la consommation totale. 

 

Niveaux moyens d’endettement des Canadiens par groupes d’âge 

La dette non hypothécaire moyenne des Canadiens a atteint 20 744 $ au premier trimestre de 2022. Cette dette moyenne représente une augmentation de 1,54 % par rapport au premier trimestre de 2021 et de 0,28 % par rapport au trimestre précédent. Ventilation de la dette à la consommation par groupes d’âge :

  • 18 à 25 ans – dette moyenne de 8 129 $. Taux de défaillance le plus élevé, soit 1,37 %.

  • 26 à 35 ans – dette moyenne de 16 832 $. Augmentation de 2,83 % sur 12 mois. 

  • 36 à 45 ans – dette moyenne de 25 084 $.

  • 46 à 55 ans – dette moyenne de 31 442 $. 

  • 56 à 65 ans – dette moyenne de 26 165 $. 

  • 65 ans et plus – dette moyenne de 14 386 $. 

 

Augmentation des dépenses à crédit 

La croissance du nombre de consommateurs qui utilisent activement des produits de crédit est de retour à son niveau prépandémique, de jeunes consommateurs faisant leur entrée sur le marché. Le nombre de consommateurs de moins de 26 ans utilisant le crédit a augmenté de 3,1 % au premier trimestre de 2022. La génération Z et la génération Y affichent la plus forte augmentation des dépenses par carte de crédit. Parmi les facteurs pouvant avoir contribué à cette augmentation, on peut citer la hausse du coût de la vie, le taux d’emploi, qui a remonté et qui dépasse désormais la barre atteinte en février 2020, ainsi que les économies réalisées pendant les fermetures dues à la pandémie. 

Le recours accru aux cartes de crédit et l’augmentation des dépenses pourraient entraîner des défauts de paiements de la part des consommateurs. L’inflation est à son plus haut niveau depuis 30 ans, ce qui réduit le pouvoir d’achat des consommateurs. Les récentes hausses des taux d’intérêt n’ont jusqu’à présent pas eu d’incidence sur l’inflation, mais les consommateurs qui se sont endettés plus fortement pendant la pandémie pourraient commencer à éprouver des difficultés financières à mesure que les mensualités et les taux d’intérêt augmentent. 

La croissance possible attribuable aux consommateurs néo-canadiens est une tendance à surveiller. Entre 2021 et 2023, le Canada a prévu d’accueillir environ 1,2 million d’immigrants. Le premier produit offert aux consommateurs néo-canadiens est souvent une carte de crédit. 80 % ces consommateurs peuvent obtenir un pointage dans un délai de 4 mois suivant la création d’un dossier de crédit et 80 % d’entre eux obtiennent un pointage de 660 ou plus. Comprendre ce marché cible rentable pourrait permettre aux prêteurs d’accroître et de fidéliser leur clientèle. 

 

Croissance de la dette à la consommation totale

Au cours des 12 derniers mois, la dette à la consommation totale a atteint 2,3 billions de dollars, soit une augmentation de 8,6 % au premier trimestre de 2022. La hausse de la dette non hypothécaire est propulsée par les secteurs des cartes de crédit, des marges de crédit hypothécaire et des prêts à tempérament. Malgré la croissance des dépenses de crédit à la consommation et de l’endettement, le taux de défaillance des Canadiens a diminué de 15,66 % au premier trimestre de 2022 par rapport à l’année précédente, pour atteindre 0,88 %. 

Les niveaux d’endettement augmentent à mesure que l’activité de crédit se poursuit, et ce, en raison de l’augmentation des dépenses par cartes de crédit due à l’inflation, au déclin du marché immobilier dû à la hausse des taux d’intérêt et aux difficultés financières dans tous les segments de consommateurs. Comprendre l’endettement moyen des différents groupes d’âge et les tendances qui en découlent peut faciliter vos décisions en matière de prêts. 

Nous voulons aider les Canadiens à profiter de la meilleure situation financière possible. Pour en savoir plus sur nos tendances en matière de crédit à la consommation et d’endettement, veuillez communiquer avec votre représentant de compte Equifax. Vous pouvez également nous joindre directement au 1 855 233-9226 et nous suivre sur Twitter et LinkedIn

 

Cet article est publié par Equifax Canada Co.® 2022. Tous droits réservés. Aucune partie du présent article ne peut être reproduite, copiée ou transmise sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit, ou stockée dans un système d’extraction de quelque nature que ce soit, sans l’autorisation préalable d’Equifax Canada Co. Le présent article est fourni à des fins d’information seulement et ne doit pas être considéré comme un avis juridique.