Press Releases

Blogs

De nombreux Canadiens préoccupés par leur avenir financier sont perplexes par rapport au système de crédit

Un sondage d’Equifax révèle que de nombreuses personnes vérifient davantage leurs cotes et leurs dossiers de crédit

TORONTO (Ontario), le 26 octobre 2021 – La pandémie continue de peser sur les perspectives financières des Canadiens : selon un récent sondage réalisé par Equifax Canada en prévision du Mois de la littératie financière, deux tiers (64 %) des consommateurs sondés ont vérifié leurs dossiers de crédit au cours de la dernière année et 26 %, au cours du dernier mois. 78 % des répondants au sondage* ont indiqué qu’ils avaient maintenant vérifié leurs dossiers de crédit au moins une fois. Il s’agit d’un changement majeur puisque, dans un sondage similaire réalisé par Equifax il y a cinq ans, 67 % des répondants avaient indiqué qu’ils « vérifiaient rarement leurs dossiers de crédit, voire jamais ».

Lorsqu’on leur a demandé de réfléchir à la COVID-19 et à leur situation financière actuelle, 61 % des Canadiens ont dit craindre de ne pouvoir vivre confortablement pendant leur retraite. Plus de la moitié (54 %) admettent qu’ils s’inquiètent de leurs investissements, tandis que 42 % sont soucieux du remboursement de leurs dettes. Environ le tiers sont préoccupés par le paiement des factures mensuelles (37 %), la sécurité d’emploi (34 %), les cotes et les dossiers de crédit (33 %) et la fin des programmes de soutien du gouvernement fédéral (32 %). 

« Bien qu’il y ait encore beaucoup de gens inquiets, il est encourageant de voir que les consommateurs prennent le temps de mieux comprendre leur relation au crédit », a déclaré Julie Kuzmic, Chef principale de la conformité pour la défense des droits des consommateurs à Equifax Canada. « Nous constatons certainement qu’il y a plus de gens qui vérifient leurs dossiers et leurs cotes de crédit aujourd’hui qu’il y a quelques années, mais il y a encore beaucoup d’incompréhension par rapport à la façon dont les cotes de crédit sont calculées et aux renseignements que contient un dossier de crédit. »

Les jeunes adultes (âgés de 18 à 34 ans) sont plus susceptibles de vérifier leurs dossiers de crédit que ceux de 35 ans et plus. Parmi ceux qui ont vérifié, 56 % l’ont fait principalement pour s’assurer que leurs renseignements étaient exacts. Même si les jeunes adultes vérifient leurs dossiers et leurs cotes de crédit plus fréquemment, ils sont moins susceptibles de bien comprendre leur fonctionnement. Ils sont également moins susceptibles d’identifier correctement les affirmations fausses au sujet de dossiers et des cotes de crédit que les adultes de 35 ans et plus.

TESTER LES CONNAISSANCES DES CANADIENS SUR LE CRÉDIT

Lorsqu’on leur a présenté une série d’affirmations fausses au sujet des dossiers et des cotes de crédit, un nombre important de répondants de tous âges étaient d’accord avec les affirmations fausses suivantes :

 

D’accord que l’affirmation est fausse (%)

Affirmation fausse

Population générale

Adultes de 18 à 34 ans

Si votre cote de crédit est bonne, vos demandes de prêt seront toujours approuvées.

48 %

49 %

Ce sont les agences d’évaluation du crédit qui décident si vous êtes admissible à un prêt.

43 %

49 %

Vous n’avez qu’une seule cote de crédit.

40 %

50 %

Des salaires plus élevés se traduisent par de meilleures cotes de crédit.

22 %

30 %

Vérifier votre propre dossier de crédit nuit à vos cotes de crédit.

20 %

28 %

Les personnes qui évitent de recourir au crédit ont des cotes de crédit plus élevées.

14 %

21 %

Les personnes mariées ont un dossier de crédit conjoint.

13 %

21 %

Les dossiers de crédit contiennent les soldes des REER.

10 %

19 %

 

Toutefois, les jeunes adultes ont obtenu de meilleurs résultats lorsqu’on leur a présenté des affirmations vraies au sujet des dossiers et des cotes de crédit :

 

D’accord que l’affirmation est vraie (%)

Affirmation vraie

Population générale

Adultes de 18 à 34 ans

Les dossiers de crédit ne contiennent pas de cotes de crédit.

14 %

18 %

Un défaut de paiement de carte de crédit peut demeurer dans un dossier de crédit jusqu’à 7 ans.

46 %

53 %

 

METTRE À PROFIT LA COTE DE CRÉDIT

 C’est une bonne nouvelle que les Canadiens vérifient davantage leurs cotes de crédit. La prochaine étape pour les personnes dont les cotes de crédit sont inférieures à environ 750 sur 900 devrait être de comprendre comment améliorer ces cotes au fil du temps. Les prêteurs considèrent généralement toute personne ayant une cote supérieure à 750 représente un risque moins élevé de défaut de paiement. De petits changements de comportement, comme le fait de payer les factures à temps chaque mois, peuvent avoir une incidence positive sur les cotes de crédit et améliorer la probabilité d’une personne d’obtenir de meilleures modalités de prêt, y compris des taux d’intérêt plus bas.

« Nos conseillers en crédit discutent chaque jour avec des gens qui ne sont pas conscients de l’incidence de leur comportement sur leurs cotes de crédit », a déclaré Bruce Sellery, président-directeur général de Credit Canada. « Parfois, les paiements en retard sont inévitables en raison d’une perte d’emploi, d’une maladie ou de difficultés familiales. Mais parfois, une meilleure connaissance des conséquences des retards de paiement, des demandes de crédit fréquentes ou de l’utilisation des cartes de crédit jusqu’à la limite peut aider les gens à faire de meilleurs choix au quotidien. Nous devons nous serrer les coudes pendant ces moments difficiles. En collaboration avec Equifax Canada, nous sommes impatients d’aider plus de gens à comprendre leurs cotes de crédit et la façon de les améliorer. »

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du crédit, les consommateurs sont invités à visiter le centre d’éducation d’Equifax Canada. Ce site permet aux consommateurs de se familiariser avec les différents facteurs pouvant influer sur leurs pointages de crédit et fournit des ressources pour les aider à améliorer leur bien-être financier.

* Un sondage en ligne a été réalisé du 11 au 13 septembre 2021 auprès de 1 500 Canadiens au moyen du panel en ligne de Léger. La marge d’erreur pour ce sondage était de +/-2,5 %, 19 fois sur 20. 

À propos d’Equifax
Chez Equifax (NYSE : EFX), nous croyons que les connaissances entraînent le progrès. En tant que société internationale exploitant ses activités dans les secteurs des données, des analyses et des technologies, Equifax joue un rôle essentiel dans l’économie mondiale en aidant les institutions financières, les entreprises, les employés et les organismes gouvernementaux à prendre des décisions cruciales avec une assurance accrue. En s’appuyant sur son ensemble unique de données différenciées ainsi que sur des analyses et des solutions infonuagiques de pointe, elle offre des aperçus qui favorisent la croissance de ses clients et aident les gens à aller de l’avant. Ayant son siège social à Atlanta et comptant plus de 12 000 employés partout dans le monde, Equifax exploite ses activités ou possède des investissements dans 25 pays en Amérique du Nord, en Amérique Centrale, en Amérique du Sud, en Europe et dans la région d’Asie-Pacifique. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Equifax.ca et suivez les nouvelles de l’entreprise sur LinkedIn et Twitter
À propos de Credit Canada
Credit Canada est une agence de conseils en crédit à but non lucratif qui fournit des conseils gratuits et confidentiels sur le crédit et l’endettement ainsi que sur la gestion, la consolidation et la résolution des dettes personnelles, en plus d’offrir des conseils de prévention, des séminaires d’information, de même que des astuces et outils en matière de budgétisation, de gestion des finances et d’établissement d’objectifs financiers. Chef de file dans le domaine du bien-être financier, Credit Canada est la première agence de conseils en crédit au Canada, aidant les citoyens du pays à gérer leurs dettes depuis 1966. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site creditcanada.com (en anglais seulement) ou suivez l’entreprise sur Facebook et Twitter.