Press Releases

Blogs

La consommation de crédit au Canada a augmenté cet hiver

Le taux de défaillance est aussi en hausse

 

TORONTO, ON (11 juin 2019) – Le dernier rapport d’EquifaxMD Canada sur la santé du marché du crédit à la consommation indique que les Canadiens demeurent très dépendants à l’emprunt en ce début d’année 2019. La dette moyenne par consommateur canadien (emprunts hypothécaires compris) a atteint 71 300 $ au premier trimestre de 2019, une hausse de 2,6 % par rapport à la même période l’an dernier. La proportion de Canadiens affichant un solde de crédit plus élevé que l’année précédente a également atteint un sommet saisonnier de 33,9 %, une hausse considérable par rapport à 2018.

Le total de la dette à la consommation, emprunts hypothécaires compris, a atteint 1,907 milliards de dollars au premier trimestre, en hausse par rapport à 1,823 milliards de dollars au premier trimestre 2018 (+ 4,3 %). Depuis la fin de 2017, la croissance des emprunts hypothécaires ralentit, l’encours total ayant augmenté de 4 % pour atteindre 1,278 milliards de dollars. La dette non hypothécaire a augmenté de 4,9 % par rapport à 2018, en raison des délais de remboursement plus longs des prêts automobiles et bancaires qui permettent aux consommateurs de rembourser leur solde plus lentement.

« Les consommateurs ont souscrit à moins de nouveaux produits de crédit  au début de 2019, mais cela ne veut pas dire qu’ils ont réduit leur utilisation du crédit en cours », a déclaré Bill Johnston, vice-président des données et analyses d’Equifax Canada. « Les prêts prennent plus de temps à être remboursés et l’utilisation des cartes de crédit est à la hausse. Au cours des 18 derniers mois, la croissance de la dette non hypothécaire avait été soutenue par la croissance démographique, mais c’est l’augmentation de l’utilisation qui est à l’origine de la hausse du crédit observée pour le premier trimestre de cette année. »

Augmentation de la défaillance

Le taux de défaillance de plus de 90 jours s’est établi à 1,12 % (+ 3,5 %) au premier trimestre, ce qui était anticipé après la légère hausse de la fin 2018. Les personnes âgées sont toujours en tête du peloton avec un taux de défaillance de plus de 90 jours en hausse de 9,4 % comparativement à la même période en 2018. C’est à Terre-Neuve (10 %), au Nouveau-Brunswick (7,8 %) et au Manitoba (6,1 %) que la défaillance a le plus augmenté. La Colombie-Britannique (5,4 %) et l’Ontario (3,6 %) ont signalé la première augmentation importante de leur taux de défaillance depuis plus de cinq ans.

La défaillance hypothécaire a affiché une deuxième hausse consécutive au premier trimestre de 2019, mais demeure à des niveaux très bas. Le taux de défaillance de 90 jours a augmenté de 4 % pour s’établir à 0,18 %. Le Manitoba arrive en tête avec une hausse de 21 %, tandis que la Colombie-Britannique (14 %) et Terre-Neuve (14 %) ont également enregistré de fortes hausses. La tendance à la défaillance semble prendre de l’essor.

« Nous continuons à voir des signes de tension croissante chez les emprunteurs canadiens. L’utilisation des cartes de crédit est en hausse et ne cesse de prendre de l’ampleur, a ajouté M. Johnston. Étant donné que davantage de consommateurs augmentent leur dette moyenne, nous nous attendons à une augmentation supplémentaire de la défaillance au cours des prochains mois. »

Un refroidissement prolongé sur les marchés hypothécaires

Le marché hypothécaire a considérablement ralenti au cours de l’année dernière. La valeur des nouveaux prêts hypothécaires a diminué de près de 12 % d’une année à l’autre au premier trimestre, ce qui porte la tendance à six trimestres consécutifs. Le Québec est la seule province qui n’a pas été affectée par les tensions hypothécaires. La Colombie-Britannique est la province la plus touchée et subit une tendance à la baisse prolongée.

L’effet cumulatif d’une réglementation plus stricte a fait baisser la valeur moyenne des hypothèques. Au premier trimestre de 2019, le montant moyen des nouveaux prêts hypothécaires s’est établi à 268 480 $, soit une baisse de 3,2 % par rapport à l’exercice précédent. C’est dans les marchés coûteux de Vancouver et de Toronto que cette réglementation a eu le plus de conséquences. Vancouver a fait état d’une baisse de 6,2 % de la valeur moyenne des nouveaux prêts hypothécaires, qui est passée à 418 280 $. Toronto a enregistré une baisse de 1 % pour s’établir à 401 830 $. Les marchés abordables ont été moins perturbés. Le nouveau prêt hypothécaire moyen a augmenté de 3,6 % à Montréal et de 2,5 % à Ottawa. De même, Hamilton (2,4 %) et London (5,2 %) ont enregistré une croissance continue des montants hypothécaires.

 

Taux d’endettement (à l’exclusion des emprunts hypothécaires) et de défaillance

Âge

Endettement moyen
(T1 2019)

Évolution moyenne de l’endettement

D’une année à l’autre
(T1 2019 par rap. à T1 2018)

Taux de défaillance

(T1 2019)

Évolution du taux de défaillance

D’une année à l’autre
(T1 2019 par rap. à T1 2018)

18 à 25

8 677 $

2,2 %

1,68 %

0,1 %

26 à 35

18 062 $

2,4 %

1.61 %

3,4 %

36 à 45

28,506 $ US

3,1 %

1,28 %

2,8 %

46 à 55

35 527 $

4,2 %

0,94 %

2,2 %

56 à 65

29 873 $

3,9 %

0,84 %

3,4 %

65+

16 288 $

4,2 %

0,99 %

9,4 %

Canada

23 496 $

3,2 %

1,12 %

3,5 %

 

Analyse des villes principales – Taux d’endettement (à l’exclusion des emprunts hypothécaires) et de défaillance

Ville

Endettement moyen
(T1 2019)

Évolution moyenne de l’endettement

D’une année à l’autre
(T1 2019 par rap. à T1 2018)

Taux de défaillance

(T1 2019)

Évolution du taux de défaillance

D’une année à l’autre
(T1 2019 par rap. à T1 2018)

Calgary

29 905 $

2,1 %

1.26 %

8,0 %

Edmonton

28,374 $ US

4,7 %

1,49 %

2,2 %

Halifax

23 573 $

-0,1 %

1,62 %

9,6%

Montréal

17 796 $ US

2,6 %

1,22 %

1,0 %

Ottawa

22 595 $

2,7 %

0,93 %

-1,6 %

Toronto

23 047 $

5,0 %

1,16 %

3,6 %

Vancouver

26 629 $

2,8 %

0,74 %

9,9 %

St. John’s

25 266 $

0,3 %

1,70 %

12,7 %

Fort McMurray

39 007 $

3,3 %

1,86 %

8,0 %

 

Analyse par province – Taux d’endettement (à l’exclusion des emprunts hypothécaires) et de défaillance et montant des faillites

Province

Endettement moyen
(T1 2019)

Évolution moyenne de l’endettement

D’une année à l’autre
(T1 2019 par rap. à T1 2018)

Taux de défaillance
(T1 2019)

Évolution du taux de défaillance

D’une année à l’autre
(T12019 par rap. à T1 2018)

Ontario

24 032 $

4,5 %

0,99 %

3,6 %

Québec

19 410 $

2,2 %

1,01 %

0,9 %

Nouvelle-Écosse

22 546 $

0,3 %

1,82 %

4,4 %

Nouveau-Brunswick

23 467 $

1,2 %

1,84 %

7,8 %

Î.-P.-É.

23 043 $

1,8 %

1,35 %

2,7 %

Terre-Neuve

23 778 $

0,6 %

1,81 %

10,0 %

Région de l’est

23 134 $

0,7 %

1,79 %

6,6 %

Alberta

29 117 $

3,4 %

1,41 %

4,3 %

Manitoba

18 815 $

1,6 %

1,42 %

6,1 %

Saskatchewan

24 853 $

0,1 %

1,52 %

2,3 %

Colombie-Britannique

24 854 $

2,4 %

0,89 %

5,4 %

Région de l’ouest

25 761 $

2,6 %

1,20 %

4,5 %

Canada

23 496 $

3,2 %

1,12 %

3,5 %