Press Releases

Blogs

Le coût de la vie élevé et la demande de crédit pourraient entraîner un environnement plus propice à la fraude

Les prêteurs sont encouragés à repérer les nouvelles tendances en matière de fraude et à y mettre un terme

TORONTO, ONTARIO (25 oct. 2022) – Un nouveau rapport d’Equifax Canada avise les prêteurs que l’augmentation des difficultés financières des Canadiens et Canadiennes pourrait entraîner une hausse de tous les types de fraudes, en particulier les fraudes liées aux prêts hypothécaires et aux cartes de crédit pendant les derniers mois de 2022, et ce, même si les incidents liés à la fraude dans l’ensemble des secteurs de l’industrie ont commencé à revenir aux niveaux pré-pandémiques. 

Les taux liés à la fraude hypothécaire demeurent supérieurs aux niveaux de 2019

Le taux de fraude hypothécaire a chuté de 13,3 % au 2e trimestre 2022 par rapport aux sommets du 2e trimestre 2021, mais il demeure néanmoins 29,5 % plus élevé qu’avant la pandémie. La fraude de premier niveau est la fraude la plus fréquente dans les demandes de prêt hypothécaire, où les demandeurs peuvent falsifier leurs données financières, leurs renseignements sur le revenu, ou ils peuvent aussi fournir des renseignements contradictoires. Les données d’Equifax indiquent que 92 % des fraudes hypothécaires incluent une fausse représentation des données financières : la falsification des relevés bancaires, des données sur le revenu et l’emploi, ou la soumission de renseignements contradictoires.

« Le marché du logement s’est refroidi à la suite de la hausse des taux d’intérêt, et il devient de plus en plus difficile d’être admissible à un prêt hypothécaire, ce qui peut inciter certaines personnes à présenter des renseignements financiers inexacts », a déclaré Carl Davies, chef, fraude et identité chez Equifax Canada. « En 2021, les taux de fraude ont augmenté considérablement alors que les demandes de prêts hypothécaires atteignaient un sommet record et que les demandeurs faisaient la course pour être admissibles à des montants de prêt élevés. Il s’agit d’une pente glissante puisque les acheteurs de propriétés qui présentent de faux renseignements financiers se retrouvent potentiellement avec des dettes qu’ils ne peuvent pas gérer, en plus d’avoir enfreint la loi en commettant une fraude hypothécaire. »

Évolution des tendances en matière de fraude liée aux cartes de crédit

Au plus fort de la pandémie, le rapport d’Equifax indique qu’il y a eu une augmentation considérable du taux de fraude numérique, notamment sur le plan des cartes de crédit, des services bancaires et des dépôts. Bien que les services bancaires en personne aient repris et que le taux de fraude global lié aux cartes de crédit ait diminué de 13,5 % au 2e trimestre 2022, la fraude liée à l’identité demeure la plus grande menace sur le plan des demandes de carte de crédit, où 56 % des demandes frauduleuses sont signalées comme une fraude liée à l’identité. 

« Même si l’appétit des consommateurs pour les nouvelles cartes de crédit a diminué pendant le pic de la pandémie, nous avons constaté une augmentation du taux de fraude, en particulier la fraude de troisième niveau », a déclaré M. Davies. « Ce type de fraude est principalement attribuable au crime organisé, qui a profité pleinement de la pandémie en créant des identités synthétiques et en fraudant à la fois les programmes de soutien gouvernementaux, les entreprises et les consommateurs. »

« Pour repérer la fraude et y mettre un terme, il est important de prendre note que les criminels adoptent habituellement les mêmes comportements. Si quelque chose fonctionne bien pour eux, ils continueront de le faire. Une combinaison de technologies et d’expertise en la matière est nécessaire pour repérer ce type de fraude et intervenir. La collaboration entre tous les intervenants est essentielle pour que nous puissions travailler ensemble et ainsi garder une longueur d’avance sur les fraudeurs », a mentionné M. Davies.

Fraude liée aux secteurs automobile, bancaire et des télécommunications

Le taux de fraude du secteur automobile a diminué de 16,6 % au 2e trimestre 2022 par rapport au 2e trimestre 2021, et le volume de demandes a affiché une baisse de 3,9 %. Bien que plus de 90 % des fraudes dans le secteur automobile soient des fraudes de premier niveau, la proportion de vols d’identité dans les demandes de prêt automobile est également en hausse.

Des changements importants ont été constatés sur le plan des fraudes liées aux services bancaires et aux dépôts après la fin des programmes de soutien gouvernementaux pendant la pandémie. Bien que le volume de demandes de crédit ait augmenté de 28,2 % au 2e trimestre 2022, les taux de fraude ont chuté de 16,6 % par rapport à la même période en 2021. 

Le taux de fraude dans l’industrie des télécommunications a chuté de 3,2 % au 2e trimestre 2022 par rapport au 2e trimestre 2021, mais le taux global des demandes a augmenté de 25,7 %. Les tendances en matière de fraude dans ce secteur sont de retour à celles de 2019, en affichant un sommet au 2e trimestre 2022 sur le plan des fraudes qui surviennent pour faciliter l’achat de matériel.

« Des signes précoces de difficultés financières peuvent être observés dans tous les segments à la consommation », a ajouté M. Davies. « Malheureusement, le paysage économique est propice à une augmentation rapide du taux de fraude dans tous les secteurs industriels. Les entreprises de tous genres peuvent atténuer la fraude si elles disposent des données et des solutions nécessaires pour vérifier et valider correctement les consommateurs. »

À propos d’Equifax

À Equifax (NYSE : EFX), nous croyons que les connaissances entraînent le progrès. En tant qu’entreprise internationale axée sur les données, les analyses et les technologies, nous jouons un rôle essentiel dans l’économie mondiale en aidant les institutions financières, les entreprises, les employeurs et les organismes gouvernementaux à prendre des décisions cruciales avec une confiance plus grande. Notre combinaison unique de données différenciées, d’analyses et de technologies infonuagiques alimente des aperçus qui permettent aux gens de prendre des décisions qui les feront aller de l’avant. Ayant son siège social à Atlanta et soutenue par plus de 14 000 employés dans le monde entier, Equifax exploite des activités ou possède des investissements dans 24 pays en Amérique du Nord, en Amérique centrale, en Amérique du Sud, en Europe et dans la région de l’Asie-Pacifique. Pour en savoir plus, visitez le site Equifax.ca.