Press Releases

null

Les consommateurs canadiens prennentleur souffle collectif

Certains des signaux du T1 se dissipent

TORONTO -  17 septembre 2019 – Le rapport d’EquifaxMD Canada concernant le crédit à la consommation du Canada au T2 affiche un certain refroidissement après un rendement très prolifique du T1. La dette totale par consommateur a augmenté de 1,9 % à 71 970 $ à la fin du deuxième trimestre 2019. Cela se produit après une forte croissance de 2,6 % en moyenne au premier trimestre.

 

La croissance de la dette hypothécaire a continué de ralentir, avec une augmentation de 1,8 % à 48 225 $ par consommateur. La dette non hypothécaire a augmenté de 2 % à 23 745 $. Cela se compare à un taux de croissance beaucoup plus élevé de 3 % au cours du trimestre précédent.

 

«  Il semble qu’après avoir eu recours au crédit pour combattre le mal-être de l’hiver, les consommateurs ont pu reprendre de plus raisonnables habitudes tout au long du printemps », a déclaré Bill Johnston, vice-président de Données et analyse chez Equifax Canada. «  Nous avons constaté des signes troublants au premier trimestre, avec l’utilisation de cartes de crédit et une forte croissance de la dette moyenne pour certains groupes de consommateurs vulnérables. Les résultats au cours du dernier trimestre sont beaucoup plus alignés sur la situation économique actuelle. »

 

La défaillance est devenue plus élevée

Le taux de manquement des paiements mensuels des consommateurs était plus élevé au T2, puisque les taux de défaillance de 90 jours ont légèrement augmenté une fois de plus. À 1,12 % (+5,8 %), les taux de défaillance pour les produits non hypothécaires ont effacé les gains affichés au cours des 2 dernières années. Le Québec (-0,3 %) a été la seule province à afficher une légère amélioration de la défaillance au cours du trimestre. Les provinces de Terre-Neuve (+11 %), l’Alberta (7,9 %) et l’Ontario (7,8 %) arrivent en tête.

 

La défaillance était également plus élevée pour les hypothèques au deuxième trimestre. À 0,18 %, le taux de défaillance de 90 jours et plus pour les hypothèques a augmenté de 9,3 % au cours du dernier trimestre, représentant ainsi la troisième hausse consécutive. La Colombie-Britannique (+29 %), l’Alberta (+17 %) et l’Ontario (+16 %) ont connu les augmentations les plus importantes, toutefois, dans le cas de l’Ontario et de la Colombie-Britannique, l’ampleur de l’augmentation illustre les niveaux très faibles de défaillance.

 

«  La tendance en matière de défaillance est en hausse, mais l’ampleur a été atténuée par une forte augmentation des faillites », a ajouté M. Johnston. «  Dans le passé, les tendances en matière de défaillance et de faillite ont souvent été très reliées. Ce schéma a entièrement changé depuis le milieu de 2018, avec une faillite dépassant considérablement la défaillance. »

 

Une mise en suspens des taux d’intérêt offre une petite pause

 

« La forme de mise en suspens actuelle de la Banque du Canada permet aux consommateurs d’équilibrer leur situation financière », a conclu M. Johnston. «  Cela peut aider à maintenir les hausses de taux de  défaillance. La préoccupation, en particulier si les taux baissent, est que les consommateurs prennent le risque d'accumuler davantage de dettes. Toutes les baisses des taux d'intérêt sont probablement à court terme. Bloquer les taux fixes à un niveau plus bas et éviter d’utiliser les cartes de crédit est une stratégie prudente à suivre si les taux chutent », a conseillé Johnston.

 

Taux d’endettement (à l’exclusion des emprunts hypothécaires) et de défaillance

Âge 

Endettement moyen
 (T2 2019)

Évolution moyenne de l’endettement

D’une année à l’autre
 (T2 2019 par rapport à T2 2018)

Taux de défaillance
(T2 2019)

Évolution du taux de défaillance

D’une année à l’autre
(T2 2019 par rapport à T2 2018)

18 à 25

 8 613 $

1,89 %

1,69 %

3,55 %

26 à 35

 18 198 $

1,36 %

1,60 %

6,03 %

36 à 45

 28,791 $ 

1,98 %

1,27 %

4,67 %

46 à 55

 35 986 $

3,02 %

0,95 %

5,44 %

56 à 65

 30 261 $

2,70 %

0,85 %

6,71 %

65+

 16 549 $

2,88 %

0,98 %

7,13 %

Canada

 23 745 $

2,04 %

1,12 %

5,76 %

 

Analyse des villes principales – Taux d’endettement (à l’exclusion des emprunts hypothécaires) et de défaillance

Ville

Endettement moyen
(T2 2019)

Évolution moyenne de l’endettement

D’une année à l’autre
(T2 2019 par rapport à T2 2018)

Taux de défaillance
(T2 2019)

Évolution du taux de défaillance

D’une année à l’autre
(T2 2019 par rapport à T2 2018)

Calgary

29 981 $

0,40 %

1,30 %

11,30 %

Edmonton

28,787 $ 

1,40 %

1,49 %

4,40 %

Halifax

23 662 $

-0,30 %

1,54 %

6,70 %

Montréal

17 963 $

2 %

1,19 %

-1,20 %

Ottawa

22 884 $

1,90 %

0,92 %

-1,50 %

Toronto

23 371 $

3,70 %

1,18 %

8 %

Vancouver

26 778 $

1,30 %

0,75 %

12,40 %

St. John’s

25 456 $

0,20 %

1,70 %

11,50 %

Fort McMurray

39 466 $

1,30 %

1,75 %

3,60 %

 

Analyse par province – Taux d’endettement (à l’exclusion des emprunts hypothécaires) et de défaillance et montant des faillites

 Province

Endettement moyen
(T1 2019)

Évolution moyenne de l’endettement

D’une année à l’autre
(T1 2019 par rapport à T1 2018)

Taux de défaillance
(T1 2019)

Évolution du taux de défaillance

D’une année à l’autre
(T1 2019 par rapport à T1 2018)

Ontario

24 333 $

3,3 %

1 %

7,8 %

Québec

19 672 $

2,2 %

0,99 %

-0,3 %

Nouvelle-Écosse

22 622 $

-0,3 %

1,77 %

3,5 %

Nouveau-Brunswick

23 725 $

0,8 %

1,83 %

7,2 %

Î.-P.-É.

23 210 $

1,4 %

1,31 %

0 %

Terre-Neuve

23 920 $

0,1 %

1,84 %

11,1 %

Région de l’Est

23 287 $

0,2 %

1,77 %

6,2 %

Alberta

29 390 $

0,9 %

1,43 %

7,9 %

Manitoba

18 921 $

0,2 %

1,38 %

6,1 %

Saskatchewan

24 877 $

-1,5 %

1,52 %

4,2 %

Colombie-Britannique

25 031 $

1,2 %

0,89 %

7,7 %

Région de l’Ouest

25 951 $

0,7 %

1,20 %

7.1 %

Canada

23 745 $

2,0 %

1,12 %

5,8 %

 

-----------------------------------------

Les données dans ce rapport d’Equifax Canada sur les tendances nationales du crédit à la consommation pour le deuxième trimestre de 2019, y compris les pointages, sont obtenues d’Equifax Canada, le répertoire qui conserve la majorité des opérations de crédit ayant lieu au Canada. Il existe plus de 25 millions de dossiers de crédit à la consommation uniques d’Equifax Canada. Les volumes de transactions pour les données sont estimés à 105 millions par mois. Les renseignements fournis dans ce rapport ont été rajustés, afin d’assurer que les données trimestrielles reflètent les résultats au dernier mois de chaque trimestre.

 

Les informations contenues dans ce communiqué de presse sont publiées par Equifax Canada Co.© 2019 Tous droits réservés. Ce communiqué de presse vise uniquement à fournir de l’information. Il ne s’agit pas de conseils juridiques et le contenu ne doit pas être utilisé ou interprété comme des conseils juridiques. L’information vous est fournie telle quelle, sans aucun gage ou garantie d’aucune sorte, explicite ou implicite. Equifax ne peut en aucun cas être tenue responsable envers vous ou toute autre personne de toute perte ou dommage inhérents ou liés à l’utilisation de ces informations par vous ou par toute autre personne. Les utilisateurs de cette publication informative devraient consulter leur propre avocat pour obtenir des conseils juridiques.