Press Releases

null

Passant plus de temps en ligne en raison de la COVID-19, les Canadiens se sentent de plus en plus vulnérables face aux fraudeurs

Les consommateurs sont invités à vérifier leurs dossiers de crédit pour aider à repérer les vols d’identité

TORONTO (Ontario) (1er mars 2021) – Les confinements et les restrictions de quarantaine ont incité de nombreux Canadiens à passer plus de temps en ligne pour acheter des produits d’épicerie, organiser des livraisons en bordure de trottoir et faire livrer leurs repas. Selon un récent sondage mené auprès des consommateurs par Equifax Canada, ceux-ci seraient plus conscients et plus préoccupés par les risques de fraude et de vol d’identité.

Environ huit Canadiens interrogés sur dix (78 %) ont indiqué qu’ils se sentaient vulnérables par rapport à la fraude en ligne, une augmentation de six points par rapport au même sondage en 2020 (72 %). Plus de la moitié (54 %) des répondants ont affirmé qu’ils se sentaient également vulnérables face aux fraudeurs lorsqu’ils sont « en déplacement » (p. ex., en utilisant un réseau Wi-Fi public, des guichets automatiques, etc.), ce qui représente une augmentation de huit points par rapport à l’an dernier (46 %). Le sondage a également révélé que les femmes sont plus susceptibles que les hommes d’exprimer un sentiment de vulnérabilité face à la fraude en déplacement (57 % vs 50 %) et à domicile (37 % vs 28 %). De même, les Canadiens âgés de 55 ans et plus ont exprimé se sentir plus vulnérables que les adultes de 55 ans et moins en déplacement (60 % vs 50 %) et à domicile (39 % vs 28 %).

« Les fraudeurs et les voleurs d’identité cherchent toujours à profiter d’une crise », a déclaré Julie Kuzmic, directrice consommaticienne chez Equifax Canada. « Il est compréhensible de se sentir vulnérable en ces temps difficiles, mais nous devons rester vigilants dans la lutte contre la fraude et le vol d’identité. Quiconque se sent vulnérable face à ce type de crime peut atténuer son anxiété en vérifiant régulièrement ses dossiers de crédit en ligne pour déceler toute activité suspecte. »

La COVID-19 et la fraude

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, huit Canadiens sur dix (80 %) mentionnent avoir adopté au moins une des pratiques suivantes : commander en ligne, faire livrer en bordure de trottoir (41 %), adopter le paiement libre-service en magasin (38 %), effectuer le ramassage en magasin pour les commandes en ligne (38 %) et opter pour la livraison de repas (35 %). En ce qui concerne la prévention de la fraude ou du vol d’identité, 73 % des Canadiens ont fait ou remarqué au moins un changement sur le plan de leurs activités en raison de la pandémie.

Les changements apportés aux activités comprennent :

Je passe en revue mes relevés bancaires/cartes de crédit de manière plus approfondie pour déceler tout signe de fraude.

34 %

Je filtre plus d’appels pour éviter les appels de fraudeurs.

29 %

Je change mes mots de passe en ligne plus souvent.

24 %

J’ai vérifié mon dossier de crédit plus souvent.

19 %

J’ai vérifié mon pointage de crédit plus souvent.

17 %

J’ai remarqué plus de liens suspects ou frauduleux dans mes flux de médias sociaux.

15 %

Mon entreprise m’a informé sur la meilleure façon d’éviter la fraude ou le vol d’identité.

5 %

 

« Les criminels recherchent les points faibles, que ce soit en ligne, par téléphone ou en personne », a ajouté Mme Kuzmic. « Il est encourageant de constater que certaines personnes prennent la fraude et l’usurpation d’identité plus au sérieux, mais nous devons en faire davantage pour nous éduquer afin de contribuer à prévenir ce type de crime avant qu’il ne se produise. Nous continuons en particulier à nous préoccuper des jeunes adultes, dont beaucoup ne font toujours pas de gestes simples comme changer les mots de passe de leur ordinateur ou vérifier leurs relevés financiers. »

Les millénariaux menacés par le vol d’identité

Selon les résultats du sondage, les jeunes adultes ont encore du retard dans leur compréhension des risques en matière de fraude et de vol d’identité :

Énoncés du sondage

Millénariaux (18 à 34 ans)

en accord

Autres répondants

au sondage

(35 ans et +) en accord

Si quelqu’un a commis une fraude à mon nom ou avec mon identité, je ne saurais pas quoi faire pour y remédier.

57 %

49 %

Je ne peux pas être la cible de fraudeurs parce que je n’ai pas assez d’argent.

30 %

23 %

Le vol d’identité n’arrive qu’aux autres, il est peu probable que j’en sois victime.

19 %

8 %

 

Cependant, les adultes de 35 ans et plus sont beaucoup plus susceptibles d’avoir pris une ou plusieurs des mesures suivantes dans le but de protéger leurs données personnelles au cours des 12 derniers mois :

Éviter de répondre aux appels provenant de numéros inconnus.

46 %

62 %

Vérifier à deux reprises des relevés bancaires ou de carte de crédit.

40 %

61 %

Déchiqueter des documents de nature personnelle ou financière.

28 %

57 %

Mettre à jour des mots de passe liés à la sécurité.

31 %

52 %

Partager moins d’informations sur ma vie privée sur les médias sociaux.

26 %

37 %

 

Le Centre antifraude du Canada (CAFC), l’agence centrale de suivi des fraudes et des vols d’identité, a reçu 101 483 rapports de fraude impliquant près de 160 millions de dollars de pertes déclarées en 2020. De plus, 67 294 de ces rapports provenaient d’entreprises et de consommateurs canadiens, qui ont déclaré des pertes totalisant plus de 104,2 millions de dollars. On estime que moins de 5 % des victimes de fraude déposent un rapport auprès du CAFC.

« Si jamais vous êtes victime de fraude ou de vol d’identité, vous devriez parler de votre expérience à votre famille, à vos amis, à vos voisins et à vos collègues », a déclaré Jeff Thomson, analyste principal des renseignements de la GRC auprès de la CAFC. « Nous avons besoin que plus de personnes signalent la fraude. Si cela vous arrive, signalez-le au Centre antifraude du Canada, à vos institutions financières, aux agences d’évaluation du crédit et à la police. En partageant votre histoire, vous pourriez empêcher quelqu’un d’autre de devenir une victime. »

Equifax Canada invite tous les consommateurs à vérifier leurs dossiers de crédit au moins une fois par an. Vous trouverez d’autres conseils sur les façons de vous protéger contre le vol d’identité sur le site Web de l’entreprise au : https://www.consumer.equifax.ca/personnel/education/identite/. Les consommateurs préoccupés par la fraude et le vol d’identité peuvent également ajouter une alerte sur leurs dossiers de crédit Equifax en composant le 1 800 465-7166.
 

Equifax a mené le sondage du 5 au 7 février auprès de 1 540 Canadiens âgés de 18 à 65 ans. Un échantillon aléatoire de la
même taille donnerait une marge d’erreur de +/-2,5 %, 19 fois sur 20.