Communiqués de presse

Blogues

Hausse du coût de la vie et de l’endettement : une source de préoccupation majeure pour les Canadiens

Un sondage d’Equifax révèle une augmentation de la fréquence des vérifications du pointage de crédit et du dossier de crédit

TORONTO (Ontario), le 1er novembre 2022 – Les factures mensuelles, l’endettement, le logement et l’épargne en vue de la retraite commencent à peser lourd sur les épaules des Canadiens selon un récent sondage auprès des consommateurs mené par Equifax Canada en prévision du Mois de la littératie financière. 

Seuls 50 % des Canadiens affirment voir leur avenir financier avec optimisme. Alors que cette proportion s’établissait à 61 % l’an dernier, celle de cette année est considérablement inférieure et indique que la situation économique préoccupe. De façon générale, 52 % des répondants disent s’inquiéter de ne pas pouvoir payer leurs factures mensuelles (p. ex., loyer, services publics, assurances). La question représente une source de préoccupation pour 73 % des 65 ans et plus, comparativement à 40 % des 18 à 34 ans.

En ce qui a trait à leur situation financière actuelle, 53 % des Canadiens interrogés se disent très anxieux au sujet de leur niveau d’endettement personnel (62 % et 60 % respectivement pour les provinces de l’Atlantique et la Colombie-Britannique, contre 48 % seulement pour l’Alberta). Le Québec est la province où la sécurité d’emploi préoccupe le plus de répondants (49 %), tandis que l’Alberta est celle où la question préoccupe le moins (27 %). La même tendance s’observe au chapitre du remboursement des dettes (c.-à-d. prêts hypothécaires, prêts étudiants, frais médicaux), alors que la question préoccupe 46 % des Québécois contre 29 % des Albertains seulement.

« Peu importe leur situation géographique et leur âge, il ne fait aucun doute que les Canadiens s’inquiètent de leur situation financière, affirme Julie Kuzmic, Cheffe principale de la conformité pour la défense des droits des consommateurs chez Equifax Canada. L’utilisation des cartes de crédit atteint des sommets historiques. Le recours à ce moyen de paiement peut s’avérer risqué pour certains consommateurs, qui pourraient très rapidement crouler sous les dettes et être incapables de les rembourser dans le contexte économique actuel. »

Les données d’Equifax Canada indiquent que les paiements par cartes de crédit ont augmenté pendant six trimestres consécutifs. Le solde moyen des cartes de crédit détenues par les Canadiens atteignait un niveau record de 2 121 $ à la fin de septembre. La dette non hypothécaire totale moyenne par consommateur se chiffre maintenant à 21 188 $, un sommet qui n’avait pas été vu depuis le T1 2020. 

ÉPICERIE

Six répondants sur dix (59 %) déclarent utiliser des coupons et chercher davantage les rabais dans les épiceries, un nombre en hausse par rapport à l’an dernier. Une proportion quasi équivalente (54 %) affirme consacrer une part moins importante de son budget à l’épicerie. Les femmes sont plus susceptibles d’utiliser des coupons (63 %, comparativement à 56 % chez les hommes). De la même façon, les femmes sont plus susceptibles de consacrer une part moins importante de leur budget à l’épicerie (59 % contre 48 % chez les hommes). 

LOGEMENT

En ce qui concerne le logement, un répondant sur cinq (20 %) indique ne pas être en mesure de trouver un logement locatif abordable dans la ville ou le quartier de son choix. Pour payer moins cher, 17 % des répondants songent à déménager ailleurs au pays tandis que 14 % d’entre eux pourraient se retrouver contraints d’emménager avec un membre de leur famille. Les locataires sont plus susceptibles d’envisager cette solution (22 %), comparativement aux propriétaires (15 %). 

DOSSIER DE CRÉDIT ET DU POINTAGE DE CRÉDIT

Sur une note positive, les Canadiens agissent concrètement pour mieux connaître leur dossier de crédit et leur pointage de crédit. Plus des trois quarts des répondants (79 %) indiquent avoir vérifié leur dossier de crédit au moins une fois dans leur vie. De ce nombre, près de trois personnes sur cinq (60 %) affirment avoir consulté leur dossier de crédit dans la dernière année. Les 18 à 54 ans sont plus susceptibles d’avoir vérifié leur dossier que les 55 ans et plus. Quant au pointage de crédit, un tiers (33 %) des répondants vérifie son pointage fréquemment (au moins une fois par mois), en particulier les moins de 55 ans. Toutefois, environ deux répondants de moins de 55 ans sur dix (22 %) n’ont jamais vérifié leur pointage de crédit. 

« Nous sommes heureux de constater que les Canadiens sont de plus en plus nombreux à mesurer l’importance de vérifier leur dossier de crédit et leur pointage de crédit, affirme Mme Kuzmic. Être sensibilisés au fonctionnement de leur dossier et de leur pointage de crédit aide les Canadiens à prendre de meilleures décisions financières. Même si j’encourage toujours les gens à vérifier régulièrement leur dossier de crédit pour s’assurer que l’information qu’il contient est exacte et à jour, les consommateurs peuvent aller plus loin et s’inscrire pour recevoir des alertes dès que des changements surviennent. Ils sont ainsi mieux outillés pour détecter la fraude et agir rapidement pour se protéger. »

« La prochaine étape pour les personnes dont le pointage de crédit est inférieur à 750 sur 900 devrait être de comprendre comment améliorer ce pointage au fil du temps, poursuit Mme Kuzmic. Les prêteurs considèrent généralement toute personne ayant un pointage supérieur à 750 représente un risque moins élevé de défaut de paiement. De petits changements de comportement, comme le fait de payer les factures à temps chaque mois, peuvent avoir une incidence positive sur le pointage de crédit. »

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du crédit, les consommateurs sont invités à visiter le centre d’éducation d’Equifax Canada. Ce site permet aux consommateurs de se familiariser avec les différents facteurs pouvant influer sur certains pointages de crédit et fournit des ressources pour les aider à améliorer leur bien-être financier.

* Un sondage en ligne a été réalisé du 6 au 17 octobre 2022 auprès de 1 006 Canadiens au moyen du panel en ligne de Léger. La marge d’erreur pour ce sondage était de +/-2,5 %, 19 fois sur 20. 

À propos d’Equifax

Chez Equifax (NYSE : EFX), nous croyons que les connaissances entraînent le progrès. En tant que société internationale des secteurs des données, des analyses et des technologies, Equifax joue un rôle essentiel dans l’économie mondiale en aidant les institutions financières, les entreprises, les employeurs et les organismes gouvernementaux à prendre des décisions cruciales avec une assurance accrue. En s’appuyant sur son ensemble unique de données différenciées ainsi que sur des analyses et des solutions infonuagiques de pointe, elle offre des aperçus qui favorisent la croissance de ses clients et aident les gens à aller de l’avant. Equifax, dont le siège social se trouve à Atlanta, compte plus de 14 000 employés partout dans le monde. Elle est active ou possède des investissements dans 24 pays en Amérique du Nord, en Amérique Centrale, en Amérique du Sud, en Europe et dans la région de l’Asie-Pacifique. Pour en savoir plus, visitez Equifax.ca.